Inspection du travail en 2018: qu’est ce qui a changé ?

I

Vérification de l’inspection du travail est l’un des événements les plus ennuyeux et pénible dans le travail du personnel, car il est sur la façon dont l’employeur a respecté les exigences de la législation du travail, comment fourni les documents et les dossiers du personnel est effectué, les résultats des audits indépendants.

Connaître certaines des innovations et des subtilités vous aidera à passer le test plus facilement. Alors, commençons la discussion.

1. Approche axée sur le risque. Comment postuler?

inspections du travail en 2018 site:justice-conseil.frDe 2016 à optimiser l’utilisation de la main-d’œuvre, les ressources matérielles et financières impliquées dans la mise en œuvre du contrôle de l’Etat, réduire les coûts des entreprises et des entrepreneurs, ainsi que d’améliorer l’efficacité de ses activités autorités de réglementation ont commencé à appliquer une approche fondée sur les risques.

Appartenance à la classe 1, 2 et 3 du danger de l’organisation est facile à déterminer: cette information est affichée sur les sites Web des organismes d’État. Si vous n’avez pas trouvé votre organisation dans les listes publiées, mais que la classe de danger n’est toujours pas connue, vous pouvez envoyer une demande appropriée à GIT ou calculer vous-même la classe de danger en tenant compte des critères de classification des organisations et des entrepreneurs.

En résumé, les indicateurs suivants sont pris en compte:

  • la portée de l’organisation;
  • nombre moyen d’employés;
  • accidents pour l’année précédente;
  • l’existence d’arriérés de salaires;
  • Sanctions administratives pour les 3 années précédentes.

Puis-je changer la classe de danger?

Bien sûr, oui, vous pouvez. Il suffit d’appliquer avec une déclaration sur le changement de la classe de danger et joindre les documents nécessaires confirmant appartenir à une classe inférieure. La demande de modification de la classe de danger est prise en considération dans un délai de 15 jours ouvrables à compter de sa réception par l’organisme qui a le droit de décider de la satisfaction de cette demande ou du refus de la satisfaire.

2. Changements dans l’ordre des inspection du travail de l’employeur.

Décret du gouvernement de la Fédération Française du 8 septembre 2017 n ° 1080 approuvé les changements dans la procédure de conduite des inspections de GIT, qui est entré en vigueur le 01/01/2018.

Désormais, lors des inspections programmées de tous les employeurs, les inspecteurs du travail utilisent des listes de contrôle (listes de contrôle, listes de contrôle) et la vérification planifiée doit se limiter aux questions contenues dans la liste de contrôle.

Comment est-ce utile?

L’employeur sera en mesure de se préparer à l’inspection du travail à l’avance, de déterminer quels documents seront vérifiés, ce qui devrait être en eux sans faute, et de corriger toutes les lacunes identifiées.
L’examinateur est limité aux questions contenues dans la liste de contrôle. Exiger de l’employeur de fournir des informations et des documents supplémentaires, il n’a pas droit.

3. Certificat de confiance à l’employeur

Afin d’identifier les employeurs qui sont garantis de respecter les droits des travailleurs, d’améliorer leur statut sur le marché du travail moderne, en France au niveau régional, un projet est en cours pour déclarer les activités des entreprises pour appliquer les droits des travailleurs. Les participants au projet reçoivent un certificat de confiance à l’employeur.

La participation au projet a le droit d’être acceptée par les organisations qui remplissent les conditions énoncées à l’annexe 1 du Règlement. La condition la plus importante est le respect intégral de la législation du travail.

La réception d’un tel certificat comporte à la fois des avantages et des inconvénients:

Avantages:

  • Pour la période de validité du certificat de fiducie, l’employeur est dispensé d’effectuer les inspections planifiées de GIT pendant quatre ans.
  • La réception du certificat est en fait précédée de la vérification de la documentation du personnel par des spécialistes hautement qualifiés de l’inspection du travail, à savoir: l’employeur reçoit des conseils et la possibilité de corriger les violations constatées sans poursuites.
  • La disponibilité du certificat améliore l’attrait de l’employeur pour le personnel hautement qualifié. L’information sur l’organisation en tant qu’employeur de bonne foi, garantie de respecter les droits des employés, est affichée sur le site officiel de GIT.

Contre:

  • Il est possible d’attirer l’attention indésirable de GIT après l’expiration de la période de validité du certificat et dans le cas de prendre une décision sur le refus de participer au projet.

 

Les innovations ci-dessus sont certainement dignes d’attention. Mais seule la pratique montrera à quel point elles faciliteront la vie des employeurs.

Assistance juridique pour la petite entreprise
Les dix meilleures compétences juridiques
TOP 10 compétences clés d’un avocat

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Catégories

Méta