TOP 10 compétences clés d’un avocat

T

 

top-10 compétences clés d’un avocat ,vous vous demandez si vous avez les qualités requises pour devenir avocat ?Alors même qu’elle est la profession libérale par excellence, la profession d’avocat n’est pas dénuée de règles encadrant son exercice.quelles sont les compétences clés d’un avocat

TOP-10 compétences clés d’un avocat

1. Oratoire

La parole est un outil clé qu’un avocat utilise dans ses activités professionnelles. Sa carte de visite, grâce à laquelle l’avocat se présente, démontre son niveau d’intelligence.

Ce que c’est – discours – devrait être:

  • le contenu,
  • culturel, alphabétisé,
  • clair et concis,
  • logique,
  • convaincant,
  • terminologie remplie, mais non sursaturée,
  • expressif.

En plus du fait qu’un avocat devrait pouvoir parler, il doit écouter et entendre les clients, les opposants et les juges.

2. Compétences en rédaction

La capacité de présenter correctement, clairement, précisément et facilement des informations sur papier est l’une des compétences les plus importantes d’un professionnel.

Pas moins (sinon plus) est important – c’est d’essayer de faire comprendre le texte non seulement par les collègues, mais aussi par les clients. Dans la plupart des cas, la règle de droite est égale à des centaines de pages de texte difficile à lire.

Et l‘avocat devrait apporter l’essence au client, aux juges, aux jurés, aux experts, aux autres participants à l’affaire et au processus.

Les professionnels du droit devraient:

  • Apprenez les aspects stylistiques et mécaniques de l’écriture.
  • Ne pas autoriser les erreurs grammaticales.
  • Obtenez les compétences nécessaires pour écrire une prose concise et convaincante.
  • Acquérir de l’expérience dans la rédaction de documents juridiques: pétitions, accords, résolutions, mémorandums, etc.

3. Capacité à travailler avec les clients

Dans une industrie juridique orientée vers le client, un travail honnête et qualifié avec les clients est crucial pour le succès d’un spécialiste et d’une entreprise.

L’avocat doit avoir une expérience de travail avec les clients, ainsi que des compétences de communication développées (orales et écrites).

4. Capacité de rechercher et d’analyser, appliquer la logique

Les avocats doivent traiter une énorme quantité d’informations complexes, dans la plupart des cas écrites dans une langue spécifique. Pour travailler efficacement avec elle, un avocat a simplement besoin de compétences analytiques et logiques:

  • Examen de documents écrits complexes, conclusion et établissement de liens entre entités juridiques.
  • Développement de la pensée logique.
  • Structurer et évaluer les arguments.
  • L’utilisation de techniques inductives et déductives dans le travail sur les conclusions.

5. Étude de la pratique judiciaire

Au sens le plus large, il s’agit de la capacité d’analyser un problème juridique et de trouver des moyens de le résoudre après avoir étudié les actes législatifs, la jurisprudence, les opinions judiciaires, les lois, les règlements et d’autres informations.

L’avocat doit maîtriser:

  • Les principales techniques de récupération de l’information.
  • Compétence pour déterminer les circonstances réelles de l’affaire.
  • L’art de l’interprétation, l’analyse des qualifications juridiques de l’affaire.
  • La compétence de déterminer la règle de droit applicable, les références aux lois.
  • Aptitude à travailler avec des bases de données (moteurs de recherche) de tribunaux, de systèmes de référence, etc.

6. Technologies

La technologie change rapidement le paysage juridique.

Aujourd’hui, il fait partie intégrante des services juridiques. Par conséquent, un professionnel doit:

  • Comprendre rapidement le logiciel qui optimise le travail des avocats (présentations, bases de données de recherche, etc.);
  • Connaître et maîtriser les compétences de travailler avec le courrier électronique, les systèmes de messagerie vocale, la vidéoconférence;
  • Posséder les compétences de surfer sur Internet pour rechercher et analyser rapidement et efficacement des informations juridiques.

7. Connaissance des lois fondamentales et des procédures légales

Tous les avocats, même ceux qui sont au bas de la carrière juridique, doivent avoir une connaissance de base du droit matériel et de la procédure légale. Les professionnels du droit devraient avoir des connaissances générales:

  • les organismes gouvernementaux locaux et fédéraux;
  • sur les règles et procédures de requête, de requête en dépôt, etc .;
  • sur les principes fondamentaux du droit dans les domaines de pratique dans lesquels ils opèrent;
  • correspondant à la terminologie juridique.

8. Gestion du temps

Dans une profession basée sur le modèle économique «salaire par heure» et reliant la productivité à un gain financier, les avocats sont constamment sous la pression du temps.

De grosses charges, des délais et des délais – tout cela, hélas, les attributs habituels du travail d’un avocat. Par conséquent, les compétences importantes seront:

  • développement de compétences multitâches;
  • planification, compétences en gestion du temps;
  • la priorisation;
  • capacité à travailler dans un temps limité.

9. Organisation

La compétence qui aidera à organiser le travail du groupe de travail, du département, de l’entreprise:

  • compétence dans l’analyse, le traitement, la structuration et la gestion de grandes quantités d’informations: documents, fichiers, etc .;
  • la capacité de déterminer les objectifs, de structurer efficacement le cas à partir d’une énorme quantité d’informations sans rapport;
  • compétences dans le travail avec des applications qui aident à gérer les données.

10. Travailler en équipe

Les avocats ne travaillent pas dans le vide. Même les avocats solistes doivent compter sur les secrétaires et le personnel de soutien, communiquer avec des consultants et des experts. Il peut également arriver que l’affaire nécessite les efforts collectifs de plusieurs avocats ou cabinets d’avocats.

Par conséquent, un avocat ne peut pas faire sans compétences:

  • Travailler en équipe pour un objectif commun;
  • coordination et échange d’informations et de connaissances;
  • le développement des compétences de communication, pour communiquer plus efficacement avec les collègues, les employés, les clients, les experts.
  • parler en public et participer à des événements d’équipe, des réunions et des conférences.

Développer toutes ces compétences, et vous serez sur la voie du succès dans la profession juridique.

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Catégories

Méta