Violence contre les femmes

V

Violence contre les femmes

La violence contre les femmes et les filles est une violation grave des droits de l’homme. Son impact est immédiat ou à long termes selon les conséquences physiques, sexuelles et mentales, y compris la mort. Il affecte négativement le bien-être général des femmes et empêche les femmes de participer pleinement à la société. La violence a non seulement des conséquences négatives pour les femmes mais aussi pour leurs familles, la communauté et le pays dans son ensemble. Il a des coûts énormes, en raison de l’augmentation des dépenses de santé et des frais juridiques et des pertes de productivité, ce qui a une incidence sur les budgets nationaux et le développement global.

Des décennies de mobilisation de la part de la société civile et des mouvements de femmes ont mis la lutte contre la violence sexiste à l’ordre du jour des agendas nationaux et internationaux. Un nombre sans précédent de pays ont des lois contre la violence domestique, les agressions sexuelles et d’autres formes de violence contre les femmes. Des défis demeurent toutefois dans la mise en œuvre de ces lois, limitant l’accès des femmes et des filles à la sécurité et à la justice. Il n’y a pas assez de prévention de la violence, et quand cela arrive, elle reste souvent impunie.

Nos solutions
Le droit des femmes à vivre sans violence est confirmé par des accords internationaux comme la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW), notamment par les Recommandations générales 12 et 19 et la Déclaration des Nations Unies de 1993 sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes. . ONU Femmes collabore avec les pays au niveau mondial pour faire progresser le cadre normatif international en apportant un soutien aux processus intergouvernementaux, tels que l’Assemblée générale et la Commission de la condition de la femme. Au niveau des pays, ONU Femmes aide les gouvernements à adopter et à adopter des réformes juridiques conformes aux normes internationales.

Nous collaborons avec les gouvernements, les agences des Nations Unies, les organisations de la société civile et d’autres institutions pour plaider en faveur de la fin de la violence, sensibiliser aux causes et aux conséquences de la violence et renforcer les capacités des partenaires pour prévenir et contrer la violence. Nous promouvons également la nécessité de changer les normes et les comportements des hommes et des garçons, et plaide en faveur de l’égalité des sexes et des droits des femmes. ONU Femmes soutient l’élargissement de l’accès à des réponses multisectorielles de qualité pour les survivants couvrant la sécurité, le logement, la santé, la justice et d’autres services essentiels. Les orientations politiques aident à intensifier les investissements dans la prévention – le moyen le plus rentable et à long terme d’arrêter la violence.

Nous travaillons avec les gouvernements pour élaborer des plans d’action nationaux dédiés à la prévention et à la lutte contre la violence à l’égard des femmes, en renforçant la coordination entre les divers acteurs nécessaires à une action soutenue et significative. ONU Femmes plaide également pour l’intégration de la violence contre les femmes dans les principaux cadres internationaux, régionaux et nationaux, tels que le programme de développement pour l’après-2015.

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Catégories

Méta